VIDEO. Climat : "Des gens ordinaires terrifiés pour leur avenir" : une journée d'action avec Alice Aedy et Jack Harries

BRUT

Brut a suivi les réalisateurs et militants pour l'environnement Alice Aedy et Jackson Harries pendant une journée d'action d'Extinction Rebellion à Londres. Voilà pourquoi ils ont choisi de manifester.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Bien que nous ne puissions pas choisir qui sera touché par les changements climatiques, nous pouvons choisir si nous serons des spectateurs." La photojournaliste et réalisatrice de documentaires Alice Aedy et le documentariste Jack Harries sont tous les deux militants pour l'environnement. Brut les a suivis pendant une journée de manifestations.

Ce jour-là à Londres, Alice Aedy et Jack Harries se sont rendus à Trafalgar Square pour bloquer les rues. "Beaucoup de gens supposent que nous sommes tous comme des activistes expérimentés", lance Jack avant d'ajouter : "Nous ne sommes que des gens ordinaires qui sont terrifiés pour leur avenir." Le couple décrit une intervention paisible mais efficace. "En quelques secondes, on installe un gros échafaudage au milieu de la route qui est monté avant que la police n’arrive."

Un militantisme ancré

Issu d'une famille très engagée pour le climat, Jack Harries est baigné dans le militantisme écologique depuis l'âge de 14 ans. À l'origine d'une chaîne Youtube avec son frère, le documentariste a finalement été contacté par le WWF. "Le Fonds mondial pour la nature nous a donné l'occasion d'aller dans l'Arctique pour comprendre ce qui était en train de se passer en termes de changement climatique", raconte-t-il. Un tournant. Aussi, en 2018, Jack a rencontré le fondateur du mouvement Extinction Rebellion, Roger Hallam. S'il s'est dit au début que cela était utopique de rassembler des milliers de personnes dans les rues, il s'est finalement très vite ravisé. "Tout a commencé avec 100 personnes bloquant une rue à l'extérieur du Parlement pendant seulement 5 minutes", se souvient Jack. Et en avril 2019, ce sont des milliers de personnes qui se sont rassemblées. "C'est devenu l'action de résistance civile massive la plus importante de l'histoire britannique", explique le jeune militant.

Alice et Jack sont conscients que beaucoup de citoyens sont "exaspérés" par les intervention d'Extinction Rebellion. Mais ils sont catégoriques : "Même s'il y a des perturbations là maintenant, ce n'est rien comparé aux perturbations auxquelles on va être confrontés", explique Alice. 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne