Pyrénées : une première ourse réintroduite

France 3

Une ourse a été réintroduite dans les Pyrénées malgré les barrages des éleveurs mais ces derniers n’ont pas dit leur dernier mot…

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Elle est arrivée jeudi 4 octobre au matin par les airs : l’ourse slovène a été relâchée dans les Pyrénées. Les barrages des éleveurs qui craignent pour leurs brebis n’y ont rien changé. Le maire de Sarrance (Pyrénées-Atlantiques), Jean-Pierre Chourrout-Pourtalet, dénonçait un déni de démocratie : "C’est une honte pour l’État français qui est obligé de passer par-dessus. Il passe par-dessus les maires".

Victoire pour les pro-ours

Les pro-ours attendaient ce jour depuis 14 ans, mais restent dans l’apaisement et sont favorables à une cohabitation. "Aujourd’hui ce qu’il faut, c’est regarder vers l’avenir et se replacer dans une dynamique de vie pour l’ours mais aussi continuer à accompagner les bergers pour qu’ils puissent vivre en montagne et travailler décemment et tranquillement." affirme Gérard Caussimont, président du Fonds d’intervention écopastoral. Une seconde ourse doit arriver dans les jours à venir afin d’assurer la survie de l’ours brun dans le massif mais les antis restent mobilisés. Cet après-midi, les bergers et éleveurs de la commune d’Etsaut, déterminés à protéger leurs troupeaux, ont entamé une battue pour effrayer l’ourse et l’éloigner.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne