Pollution : Nestlé visé par une plainte

La fédération de pêche des Ardennes porte plainte contre le groupe Nestlé. Le week-end dernier, plusieurs milliers de poissons sont morts après une pollution de la rivière de l'Aisne.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des cadavres flottants sur près de 7 kilomètres. Il y a quelques jours, la rivière de l'Aisne dans les Ardennes a été le théâtre d'un désastre. Depuis le lundi 10 août, les pompiers repêchent des poissons morts qui s'entassent sur les berges. Près de trois tonnes ont été ramassées. "Cela fait 40 ans que je m'occupe de la fédération de pêche des Ardennes. C'est la première fois que je vois une pollution d'une telle ampleur", explique Michel Adam, président de la fédération de pêche des Ardennes.

Nestlé a ouvert une enquête interne

La station d'épuration de l'usine Nestlé est à l'origine de cette hécatombe. Située à un kilomètre de l'Aisne, l'usine a rejeté par mégarde de la boue dans la rivière, ce qui a privé les poissons d'oxygène. Ils avaient moins d'espace pour respirer et donc moins d'air. Dans un cours d'eau plus bas, avec la canicule, 14 espèces ont succombé. La fédération de pêche a porté plainte contre Nestlé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne