Mexique : à Cabo Pulmo, quand la nature reprend ses droits

France 2

À Cabo Pulmo, au Mexique, les caméras de l'émission de France 2 "Sur le front" se sont rendues dans un récif sauvé de la surpêche.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Cabo Pulmo, au Mexique, la mer s'était vidée à cause de la surpêche. Les pêcheurs revenaient bredouilles, comme si les poissons s'étaient évaporés. Alors la population a décidé de ranger les filets et a demandé la création d'une réserve. L'espèce la plus emblématique de ce site naturel, ce sont les carangues, qui forment des immenses bancs de milliers de poissons.

La biomasse a augmenté de 400%

Des milliers de poissons qui ne forment qu'un seul bloc, facilement identifiables dans les eaux. Il y a 25 ans, il n'y avait quasiment plus aucun poisson à cet endroit. La biomasse a augmenté de 400% depuis la fin de la surpêche. Les plongeurs peuvent s'approcher très près des carangues qui ne semblent pas effarouchées. Elles savent sans doute qu'elles n'ont rien à craindre des hommes. Ce reportage est diffusé dans l'émission "Sur le front" du mardi 26 novembre, avec Hugo Clément. Une nouvelle émission qui envisage de dénoncer des scandales environnementaux et montrer que l'on peut agir, que la mobilisation paye.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne