L'hippocampe moucheté, trésor de l'étang de Thau

FRANCE 3

L'étang de Thau (Hérault) abrite une importante population d'hippocampes. Mais l'une de ces espèces est en voie de disparition. Elle fait l'objet depuis plusieurs années d'une protection particulière.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est un petit cheval de mer discret, timide, qui se promène gracieusement entre les herbiers de la lagune. Différent des autres, son corps est constellé de points blancs. L'hippocampe moucheté de l'étang de Thau (Hérault) est un trésor et encore un mystère pour les chercheurs qui l'observent. On l'appelle aussi l'hippocampe à museau long. L'espèce est fragile. Patrick Louisy, docteur en océanologie, est son ange gardien.

Des porte-bonheurs pour les touristes

Cette lignée d'hippocampes n'existe que dans ce bassin et pendant longtemps, les pêcheurs qui les prenaient dans leurs filets les faisaient sécher, avant de les vendre en souvenirs. Depuis une quinzaine d'années, les mentalités ont changé. "On les vendait comme porte-bonheurs aux touristes sans prendre conscience en réalité qu'on allait participer à la disparition de cette espèce", explique Claudia Azaïs, pêcheuse. Patrick Louisy travaille désormais main dans la main avec les pêcheurs pour protéger l'espèce et réaliser des comptages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne