Champignons : attention aux faux amis

FRANCE 2

Sur le plateau du 13 Heures, la journaliste Valérie Heurtel fait le point sur les champignons toxiques et comestibles.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Comment reconnaître un bon champignon ? À moins d'être un expert en la matière, il est vivement conseillé de vous rendre chez votre pharmacien en cas de doute. En France, sur 3 000 variétés, seulement une centaine sont comestibles. Mais attention, car ces dernières ont toutes un sosie toxique. Sur le plateau du 13 Heures, la journaliste Valérie Heurtel rappelle que la girolle et le pleurote de l'olivier présentent beaucoup de similitudes. Tout comme la coulemelle et la lépiote brun-incarnat. Cette dernière est mortelle. "La plupart des intoxications sont dues à ces confusions", poursuit la journaliste.

Ne pas mélanger les espèces

Les champignons concentrent les métaux lourds, il est donc déconseillé de les cueillir en bord de route ou sur d'anciens sites industriels. "Prenez un panier plutôt qu'un sac en plastique, ça va éviter la fermentation et donc le développement des bactéries", précise Valérie Heurtel. Enfin, ne mélangez jamais les variétés, car un seul champignon toxique dans un panier peut contaminer toute la récolte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne