À Lyon, Victorine et Quentin veulent faire revivre la biodiversité en ville

Faire revenir la flore et la faune sur les rives des cours d'eau urbains... C'est l'objectif du projet Gabiodiv mené par deux jeunes naturalistes, fondateurs de l'association "Des espèces parmi Lyon". 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Près de 50% des zones humides ont disparu en France en une cinquantaine d'années. Une catastrophe pour la biodiversité quand on sait que ces zones abritent une grande partie de la flore et de la faune. Dans les centres-villes, où le béton s'est imposé, il y a pourtant des solutions pour faire revenir des animaux qui avaient disparu ou des plantes qui ne poussaient plus.

Victorine de Lachaise et Quentin Brunelle, deux jeunes naturalistes lyonnais fondateurs de l'association "Des espèces parmi Lyon", ont eu l'idée de recréer une zone humide sur les berges du Rhône. "Gabiodiv" (pour gabion et bidodiversité) est l'un de leurs nombreux projets. Quelques mois après son installation, fin 2019, cet ilôt végétalisé a déjà attiré plus d'une soixaine d'espèces végétales (dont le jonc fleuri, en voie de disparition) et 84 espèces animales. Une très bonne surprise pour ces deux amoureux de la nature qui aimeraient bien développer leur idée à plus grande échelle.

Vous êtes à nouveau en ligne