VIDEO. Mort de Rémi Fraisse : des vitrines des banques attaquées à Toulouse

FRANCE 3 MIDI PYRENEES

Au moins un manifestant et plusieurs membres des forces de l'ordre ont été blessés, samedi, selon la police. Treize interpellations ont eu lieu.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

A Toulouse (Haute-Garonne), l'hommage à Remi Fraisse avait commencé dans le calme. Près de 500 opposants au projet de barrage étaient venus en famille, samedi 1er novembre, avec des pancartes "Ni pardon ni oubli" et des banderoles "Il n'a pas choisi de mourir pour des idées". 

> Suivez les évènements en direct, ici

Après le défilé des affrontements ont eu lieu en plein centre-ville, notamment sur la place Esquirol, où les manifestants ont dressé des barricades. Des opposants au barrage de Sivens ont aussi attaqué les vitrines des banques et les distributeurs de billets. 

Les CRS ont dispersé les manifestants à coups de gaz lacrymogènes. Des membres des forces de l'ordre et au moins un manifestant ont été blessés, selon la police. Treize interpellations ont eu lieu.

 

 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne