Sivens : manifestation en hommage à Rémi Fraisse 5 ans après

France 3

Un rassemblement s'est tenu samedi 26 octobre en hommage à Rémi Fraisse, jeune botaniste tué il y a 5 ans lors d'affrontements avec la gendarmerie sur le chantier du barrage controversé de Sivens, dans le Tarn. Cinq ans après, un nouveau projet d'irrigation de la vallée est sur la table.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Comme chaque 26 octobre, ils étaient samedi près d’une centaine sur le site de l'ancien projet de barrage à Sivens, dans le département du Tarn. Réunis pour rendre hommage à Rémi Fraisse. "Ça fait cinq ans que Rémi Fraisse est mort sous les balles d'une arme d'attaque très dangereuse sans aucune justification à l'époque", a rappelé Christian Prince du collectif du Testet. Les 25 et 26 octobre 2014, à Sivens, des affrontements opposent des manifestants anti-barrage et des gendarmes mobiles. Dans la nuit, Rémi Fraisse, un jeune militant écologiste est mortellement blessé par une grenade offensive lancée par un gendarme. Sa famille immédiatement porte plainte le disant incapable de la moindre violence.

Pas de poursuite contre le gendarme

Mais la justice a estimé jusqu'à présent qu'aucun élément ne permettait de poursuivre le gendarme. "Au terme de trois années d'instruction, nous arrivons à une conclusion qui est la même que celle qui a été dressée par l'enquête administrative, mais également par le défenseur des droits qui avait été saisi par les avocats de la famille de Rémi Fraisse, et cette conclusion est qu'il s'agit d'un accident et absolument pas d'un délit ni d'un crime", a expliqué Maitre Jean Tamalet, avocat du gendarme. La famille a fait appel de cette décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne