Barrage de Sivens : les zadistes comptent bien revenir

France 3

Les zadistes ont été évacués du site de Sivens vendredi 6 mars. Mais ils comptent bien revenir.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Vendredi 6 mars, le Conseil général du Tarn a voté. Le projet du barrage de Sivens sera maintenu, mais réduit. Les militants qui occupaient le site depuis plusieurs mois ont été évacués. Mais les zadistes, comme on les appelle, l'ont annoncé, ils veulent revenir. La question c'est bien évidemment de savoir quand. Peut-être ces prochains jours. Plus probablement ces prochains mois quand la tension sera redescendue et que les gendarmes qui encerclent toujours la zone auront quitté les lieux.

"Ils sont toujours revenus"

"Ce n'est pas la première fois que les zadistes de Sivens sont expulsés. Ils sont toujours revenus", rappelle Manon Bougault, envoyée spéciale dans le Tarn. Cette fois, les agriculteurs sont déterminés à les en empêcher. Concernant le projet, les travaux ne devraient pas commencer tout de suite. Des études complémentaires doivent être menées. Cela pourrait durer deux ans. "Le barrage de Sivens n'a pas fini de faire parler de lui", conclut la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne