Automobile : la prime à la conversion à la baisse

France 3

Destinée aux Français qui achètent un véhicule électrique ou hybride, une nouvelle prime à la conversion est entrée en vigueur lundi 3 août. Les conditions d’obtention pour les ménages sont plus resserrées, avec un retour à l’ancien barème.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un client est venu ce lundi 3 août profiter de la prime à la conversion. Mais pour lui, ce sera une légère déception : "Vous serez éligible à une prime à la conversion à hauteur de 1 500 euros", annonce le concessionnaire. "Ils ont baissé un petit peu, ce n’est pas grave, c’est mieux que rien", dit le client.

La prime a permis d'écouler les invendus du confinement

Les conditions pour bénéficier de cette prime se sont durcies. En juin et juillet, pour l’achat d’un véhicule électrique par exemple, la prime pouvait atteindre jusqu’à 5 000 euros pour une personne seule avec un revenu fiscal inférieur ou égal à 18 000 euros. C’est ce critère qui change. Il est abaissé à 13 489 euros. Le bilan de cette prime exceptionnelle est pourtant bon. Elle a permis d’écouler les stocks d’invendus liés au confinement. Un coup de pouce indispensable pour certains concessionnaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne