Animaux sauvages : pourquoi sont-ils de plus en plus nombreux dans les villes ?

France 2

Renards, sangliers, insectes... Sur le plateau de France 2, Anthony Jolly explique pourquoi les centres villes voient la population d'animaux sauvages augmenter. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis toujours des animaux existent dans les villes, mais le phénomène s'amplifie. "Certains citadins doivent parfois cohabiter avec des sangliers", explique Anthony Jolly sur le plateau de France 2. Ces animaux ont été vus à Montmorency (Val-d'Oise) ou encore en Allemagne. "À Londres (Royaume-Uni), assez régulièrement, ce sont des renards que les passants peuvent apercevoir dans les villes", détaille le journaliste. Ce phénomène s'accentue, car "la campagne est moins accueillante, des hectares de forêts sont détruits et les cultures qui changent constamment bouleversent les habitats naturels des animaux. Cela peut les pousser vers les villes". Dans le même temps, "le développement des espaces verts dans les villes permet aux animaux de trouver refuge".

Le grillon domestique a disparu des villes

À l’inverse, certains animaux ont disparu des villes. Le journaliste poursuit : "Le grillon domestique a besoin de chaleur et de nourriture pour vivre. Et sa nourriture ce sont les mégots de cigarette. Chaleur plus mégot, il avait logiquement trouvé refuge dans le métro. Mais en 1992, la loi Evin interdit de fumer dans le métro. Peu à peu l'espèce a disparu".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne