Brésil : une catastrophe écologique due à une marée noire

Franceinfo

Depuis la fin de l’été 2019, les côtes du nord-est du Brésil sont polluées par une immense marée noire. Les habitants se mobilisent.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il aura fallu attendre deux mois pour identifier l'origine d'une colossale marée noire au Brésil, et qui a touché 2 000 km de côtes. Cette catastrophe écologique et sanitaire touche une zone immense dans le nord-est du pays. Sur le terrain, des bénévoles mal équipés ramassent des billes d'hydrocarbures, mettant en danger leur santé. À ce jour, les habitants ont ramassé plus de 1 000 tonnes de résidus.

Pétrole vénézuélien illégal

"J'ai arrêté toutes mes activités quotidiennes parce que j'aime cet endroit. J'habite ici donc je ne resterai pas les bras croisés. Si d'autres volontaires veulent venir, ils sont les bienvenus", témoigne une habitante de Recife (Brésil). Principal suspect de la catastrophe, selon le ministère de la Défense du pays, un tanker battant pavillon grec, qui transportait du pétrole vénézuélien illégal, car frappé par l'embargo des États-Unis. Des espèces endémiques, la mangrove et tout le littoral sont frappés de plein fouet par la pire marée noire jamais connue par le Brésil. Et sur le plan économique, dans cette région pauvre, des pêcheurs ont dû cesser leur activité, tandis que le tourisme est en berne.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne