Agriculture : à la découverte des fermes urbaines de Singapour

FRANCE 2

Une équipe de France 2 s'est rendue à Singapour, là où les salades poussent à la verticale...

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Singapour est un confetti de 700 km² où les tours poussent plus facilement que les légumes. Ici, pas de champs, pas d'exploitations agricoles, alors les salades poussent dans des fermes en hauteur. France 2 a rencontré l'homme qui a créé la première ferme verticale du monde. Les plants sont posés dans des tours rotatives. Ils sont arrosés grâce à l'eau de pluie, pas d'irrigation intensive ici. Les plants montent vers la lumière puis redescendent puiser l'eau et les nutriments dans les bacs du bas. Un système écologique et ultra productif. Pour cultiver la même quantité de salades, il faudrait sur une exploitation traditionnelle employer cinq fois plus de personnes.

7% des légumes consommés

Et l'entrepreneur voit encore plus loin. Son but ? Associer la ferme à la pisciculture. Les légumes se nourrissent des déjections des poissons et les poissons des feuilles mortes. Les légumes de la ferme verticale sont un peu plus chers que ceux importés des pays voisins. Mais les consommateurs de Singapour apprécient, même si la cité État ne produit pour l'instant que 7% des légumes consommés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne