A Paris, la journée annuelle sans voiture, le 1er octobre, concernera l'ensemble de la capitale

Promeneurs et cyclistes profitent de l\'avenue des Champs-Elysée, à l\'occasion de la journée sans voiture, à Paris, le 27 septembre 2016. 
Promeneurs et cyclistes profitent de l'avenue des Champs-Elysée, à l'occasion de la journée sans voiture, à Paris, le 27 septembre 2016.  (THOMAS SAMSON / AFP)

La circulation sera interdite aux véhicules motorisés de 11 heures à 18 heures. Les années précédentes, l'initiative ne s'était déroulée que dans une petite partie de Paris. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour sa troisième édition de la journée sans voiture, dimanche 1er octobre, la mairie de Paris a vu grand. Contrairement aux autres années, l'intégralité de la capitale sera interdite aux automobilistes, aux motards et autres conducteurs de véhicules motorisés, de 11 heures à 18 heures, a indiqué l'adjoint de la maire de Paris chargé des transports, Christophe Najdovski, cité par Le Parisien, mercredi 21 juin. 

"Nous avons fait le choix de la simplicité. Le précédent dispositif, trop compliqué, était peu lisible", a-t-il expliqué. "L’idée, c’est de montrer qu’on peut vivre la ville autrement, sans voiture. Ce n’est pas un frein au tourisme. Au contraire. On voit bien que la piétonnisation des voies sur berge a renforcé l’attractivité de Paris."

De nombreuses dérogations

"L’interdiction de circuler s’appliquera seulement à partir de 11 heures. On pourra venir en voiture dans Paris avant, ou se garer aux portes de Paris et poursuivre en transports en commun après", a expliqué l'élu d'Europe Ecologie-Les Verts. 

Par ailleurs, de nombreux véhicules bénéficient de dérogations, a détaillé Le Parisien, listant les véhicules de secours, les véhicules de transport en commun (sauf les bus de tourisme), les artisans pouvant justifier d’une activité ce dimanche ou encore les taxis. "Les conducteurs autorisés à rouler dans la zone "sans voiture" seront cependant priés de ne pas dépasser 30 km/h", a ajouté le quotidien, qui relève que "l’interdiction de circuler s’appliquera aussi aux véhicules électriques –le cas des Autolib’ restant encore en débat– et aux VTC."

Selon les données d'Airparif citées par Le Parisien, l'an dernier, le taux de dioxyde d’azote avait baissé de 19 % à 27 % à l'intérieur du périmètre sans voiture, mais des hausses allant jusqu’à 46 % du taux de particules avaient été enregistrées à la marge de la zone interdite. "La pollution globale avait baissé de 25 % ce dimanche", rappelle la mairie, toujours citée par Le Parisien. 

Vous êtes à nouveau en ligne