En Éthiopie, on prie dans des églises au plus près du ciel

FRANCE 2

Au milieu d'un paysage extraordinaire, une église très ancienne nécessite de gravir un pic pour y accéder.

C'est l'histoire d'une église orthodoxe, construite sur le massif du Gerakta en Éthiopie. Elle est au plus près du ciel, et y accéder pourrait déjà être considéré comme un acte de foi. Au milieu d'un paysage aussi spectaculaire qu'inhospitalier, on retrouve Abuna Yemata, sans doute l'église la plus difficile d'accès du monde. Plusieurs fois par semaine, y compris le dimanche, le jeune diacre s'attaque à la roche.

Fondée par un prêtre syrien ?

Une ascension qui serait périlleuse pour le commun des mortels. "C'est un ravin, c'est très difficile d'accès, mais il n'y a jamais eu d'accident. Avec nos enfants et même avec les étrangers, il n'est jamais rien arrivé. Parce que c'est un lieu très saint", raconte Gebre Ruafal Asreahay, gardien de l'édifice, le seul à en avoir les clés. La légende veut qu'un prêtre syrien venu évangéliser l'Éthiopie l'a faite construire au IVe siècle. Mais il est plus probable qu'elle date du XVe siècle, avec des peintures murales intactes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne