EN DIRECT - Pas de trêve dans la bande de Gaza

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

EN DIRECT | Pour la 6e journée consécutive, l'armée israélienne poursuit ses bombardements de Gaza ce lundi matin. Depuis mercredi, les frappes aériennes et les ripostes ont fait au moins 80 morts dans la bande de Gaza, 3 tués côté israélien. Sur le plan diplomatique, les tentatives d'apaisement n'ont pas abouti dimanche.

07h40 - L'armée israélienne dit avoir attaqué 1.350 cibles depuis le début de ses opérations à Gaza via 

 

07h32  - Les voies aériennes empruntées par les avions qui desservent l'aéroport international de Tel Aviv, principale plate-forme israélienne, ont été modifiées après une série de tirs de missiles en provenance de la bande de Gaza.

07h00 - L'aviation et la marine israéliennes ont repris tôt lundi leurs bombardements de la bande de Gaza, faisant sept morts dont un enfant de cinq ans.

22h50 - Deux autres Palestiniens sont tués après de nouvelles frappes israéliennes.

20h30 - Les raids israéliens font de nouvelles victimes. Le bilan des Palestiniens tués dimanche s'élève à 25.

18h37 – Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, appelle à "intensifier les manifestations pacifiques" contre Israël.

18h20"Quand la nuit tombe, c'est toujours la même inquiétude qui grandit" , explique Grégory Philipps. "On n'entend plus que le bruit des drones israéliens et des générateurs électriques" , explique l'envoyé spécial permanent de Radio France. 

Parmi les cibles de l'armée israéliennes tôt ce dimanche matin, un centre de médias dans
le  centre de la ville de Gaza. Selon Achraf al-Qoudra, un porte-parole des services de santé,  "au moins six journalistes ont été blessés lorsque des avions
israélien sont touché le bureau de la chaîne de télévision al-Quds situé dans le
complexe Showa et Housari, dans le quartier de Rimal"
. L'un d'entre eux a perdu une jambe.Comme le précise Gregory Philipps, l'envoyé spécial permanent de France Info en Israël, beaucoup de journalistes étrangers travaillent dans la tour visée cette nuit.

Les journalistes qui étaient à l'intérieur de ce centre ont été  évacués après le premier raid. Mais deux autres frappes ont suivies.

De son côté, la marine israélienne, positionnée au large de l'enclave, a également bombardé intensivement la ville de Gaza dans la nuit de samedi à dimanche. Dans le nord de l'enclave, non loin de la frontière avec Israël, deux  Palestiniens ont été tués et dix blessés au cours de deux raids séparés.

Vous êtes à nouveau en ligne