Les sujets du jour
CoronavirusRentrée scolaire 2020Présidentielle américaineTour de France 2020

Biélorussie : l’Union européenne ne reconnaît pas la réélection du président Alexandre Loukachenko et menace les responsables de sanctions

Le président du Consel européen Charles Michel, à son arrivée dans son bureau à Bruxelles, le 19 août 2020 lors de la réunion d'urgence consacrée à la Biélorussie. (OLIVIER HOSLET / AFP)

La réélection du président biélorusse a provoqué des manifestations massives et sévèrement réprimées.

L'Union européenne ne reconnaît pas le résultat de l'élection présidentielle en Biélorussie, ont affirmé mercredi 19 août le président du Conseil européen, Charles Michel, et la chancelière allemande Angela Merkel, après un sommet extraordinaire des dirigeants européens consacré à cette crise. 

Affirmant que l'Union était aux côtés du peuple de ce pays, Charles Michel a ajouté que l'UE allait imposer "bientôt" des sanctions sur un nombre "substantiel" de responsables du régime du dirigeant Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis vingt-six ans et dont la réélection contestée a conduit à d'importantes manifestations dans le pays.

Alexandre Loukachenko a, par ailleurs, ordonné mercredi au ministère de l'Intérieur de mettre fin aux troubles qui ont éclaté à Minsk, la capitale. "Il ne doit plus y avoir de troubles d'aucune sorte à Minsk. Les gens sont fatigués. Les gens exigent la paix et la tranquillité", a-t-il déclaré, selon l'agence de presse Belta.