Biélorussie : la réélection de Loukachenko s’est faite dans la violence

France 2

En Biélorussie, la réélection de Loukachenko, dimanche 9 août, ne passe pas. L’opposition dénonce une fraude massive. Des manifestations ont éclaté et un homme a été tué.

"Des violences inacceptables." Tels sont les termes employés par l’Union européenne pour condamner la brutalité policière à l’œuvre à Minsk en Biélorussie. Depuis la réélection, hier dimanche 9 août, du controversé Loukachenko, l’opposition dénonce une fraude massive. Des manifestants sont descendus dans la rue pour contester pacifiquement le résultat de l’élection.

De nombreux manifestants dans la rue

Les forces de l’ordre ont alors violemment réprimé la manifestation. Les images illustrent la répression en cours dans le pays. C’était une véritable scène de guerre civile dimanche 9 août au soir. Un manifestant a été tué. De son côté, Loukachenko, qui tient le pays d’une main de fer depuis 26 ans, a nié en bloc tout truquage de l’élection. "La loi, c’est la loi, si vous la violez, nous allons répondre", a-t-il menacé.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne