Discussions avec l'Iran en octobre

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad devant un portrait du guide suprême de la Révolution
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad devant un portrait du guide suprême de la Révolution (© AFP PHOTO/BEHROUZ MEHRI)

Les discussions entre l'Iran et le groupe dit "5+1" débuteront le 1er octobre, a annoncé Téhéran

Les discussions entre l'Iran et le groupe dit "5+1" débuteront le 1er octobre, a annoncé TéhéranLes discussions entre l'Iran et le groupe dit "5+1" débuteront le 1er octobre, a annoncé Téhéran

Le groupe dit "5+1" réunit les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l'Allemagne.

L'Iran lui a remis un "paquet de propositions" incluant de nombreux sujets internationaux, mais excluant son programme nucléaire.

Le lieu de la rencontre n'a pas encore été décidé, selon l'agence iranienne Isna.

Le groupe "5 + 1" avait demandé en avril à l'Iran de reprendre les négociations pour régler la question nucléaire iranienne. "La République islamique d'Iran est prête à participer avec sérieux aux négociations d'octobre (...) pour emprunter la voie de la coopération et de l'entente", a rapporté le site internet de la télévision d'Etat. Téhéran refuse toujours de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium, malgré cinq résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU en ce sens, dont trois assorties de sanctions.

Lundi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a répété que l'Iran refuserait de discuter de "ses droits indéniables", tout en soulignant que les propositions de Téhéran visaient à "calmer les inquiétudes".

Les pays occidentaux soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert de son programme civil, ce que dément la République islamique.

Vous êtes à nouveau en ligne