DIRECT. La double attaque à Téhéran "n'aura aucun effet sur la détermination du peuple iranien", assure Ali Khamenei

Des soldats iraniens courent en direction du Parlement iranien, le 7 juin 2017, pendant une attaque terroriste.
Des soldats iraniens courent en direction du Parlement iranien, le 7 juin 2017, pendant une attaque terroriste. (REUTERS)

Une attaque terroriste a été perpétrée quasi-simultanément dans l'enceinte du Parlement iranien et au mausolée de l'ayatollah Khomeiny, fondateur de la République islamique d'Iran.

Au moins 12 personnes ont été tuées, et 39 blessées, mercredi 7 juin, dans les attaques revendiquées par le groupe Etat islamique (EI) contre le Parlement iranien et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, a déclaré le chef des services des urgences, cité par des médias de la république islamique. Ces "pétards n'auront aucun effet sur la détermination du peuple iranien", a réagi le guide suprême Ali Khamenei, selon son site officiel.

Une revendication rapide. Le groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué la double attaque quasi-simultanée perpétrée à Téhéran, la capitale iranienne, dans l'enceinte du Parlement iranien et au mausolée de l'ayatollah Khomeiny. La revendication a été diffusée par l'organe de propagande de l'organisation terroriste, l'agence Amaq.

 
Au mausolée de l'ayatollah Khomeiny, le fondateur de la République islamique, situé dans le sud de Téhéran, deux personnes se sont fait exploser, selon les médias d'Etat.

 Dans l'enceinte du Parlement, des hommes armés ont ouvert le feu. Un des assaillants s'est ensuite fait exploser. Un député a déclaré à la radiotélévision iranienne Irib que trois hommes armés avaient pénétré dans l'enceinte du Parlement, armés de fusils et d'un pistolet.

Vous êtes à nouveau en ligne