DIRECT. Crash d'un avion de ligne russe en Egypte : une des boîtes noires de l'appareil retrouvée

Des proches des passagers de l\'avion de ligne russe qui s\'est écrasé dans le Sinaï, à l\'aéroport de Saint-Petersbourg, en Russie, samedi 31 octobre 2015. 
Des proches des passagers de l'avion de ligne russe qui s'est écrasé dans le Sinaï, à l'aéroport de Saint-Petersbourg, en Russie, samedi 31 octobre 2015.  ( MAXPPP)

L'appareil de la compagnie russe Kogalymavia transportait 224 personnes. Aucune n'a survécu, selon l'ambassade de Russie en Egypte. 

Il n'y a aucun survivant. Un avion de la compagnie russe Kogalymavia s'est écrasé dans le Sinaï, en Egypte, samedi 31 octobre, alors qu'il reliait la station balnéaire de Charm-el-Cheikh, à Saint-Petersbourg, en Russie. Une des boîtes noires de l'appareil a été retrouvée dans l'après-midi. 

Le crash n'a fait aucun survivant. Les 224 personnes qui se trouvaient à bord sont mortes, a indiqué l'ambassade de Russie en Egypte. L'avion transportait 17 enfants, 200 adultes et sept membres d'équipage. Des responsables égyptiens ont simplement indiqué que les premières "victimes", ont été retirés des débris. 

Les causes de l'accident encore inconnues. En début de matinée, le bureau du Premier ministre égyptien, Chérif Ismaïl, a annoncé qu'un avion civil russe est "tombé samedi dans le centre de la péninsule du Sinaï". Les autorités n'ont pu donner d'éléments sur les causes de l'accident, mais assurent que rien n'indique qu'il ait été abattu. Sur Twitter, le groupe Etat islamique (EI) revendique pourtant l'avoir descendu, en représailles à l'intervention russe en Syrie. Une information à prendre avec précaution, aucune confirmation officielle n'ayant été communiquée. 

Les condoléances de la FranceFrançois Hollande a "adressé au président russe Vladimir Poutine les condoléances de la France." "Je tenais avant même cette visite à pouvoir exprimer notre solidarité au peuple russe après cette catastrophe", a ajouté le président français, en déplacement au Mont-Saint-Michel.  "Aujourd'hui, seules la compassion à l'égard des victimes et notre solidarité à l'égard des familles méritent que l'on puisse exprimer des paroles", a-t-il affirmé.

Vous êtes à nouveau en ligne