DIRECT. Crash d'un avion de ligne russe en Egypte : une des boîtes noires de l'appareil retrouvée

Des proches des passagers de l\'avion de ligne russe qui s\'est écrasé dans le Sinaï, à l\'aéroport de Saint-Petersbourg, en Russie, samedi 31 octobre 2015. 
Des proches des passagers de l'avion de ligne russe qui s'est écrasé dans le Sinaï, à l'aéroport de Saint-Petersbourg, en Russie, samedi 31 octobre 2015.  ( MAXPPP)

L'appareil de la compagnie russe Kogalymavia transportait 224 personnes. Aucune n'a survécu, selon l'ambassade de Russie en Egypte. 

Il n'y a aucun survivant. Un avion de la compagnie russe Kogalymavia s'est écrasé dans le Sinaï, en Egypte, samedi 31 octobre, alors qu'il reliait la station balnéaire de Charm-el-Cheikh, à Saint-Petersbourg, en Russie. Une des boîtes noires de l'appareil a été retrouvée dans l'après-midi. 

Le crash n'a fait aucun survivant. Les 224 personnes qui se trouvaient à bord sont mortes, a indiqué l'ambassade de Russie en Egypte. L'avion transportait 17 enfants, 200 adultes et sept membres d'équipage. Des responsables égyptiens ont simplement indiqué que les premières "victimes", ont été retirés des débris. 

Les causes de l'accident encore inconnues. En début de matinée, le bureau du Premier ministre égyptien, Chérif Ismaïl, a annoncé qu'un avion civil russe est "tombé samedi dans le centre de la péninsule du Sinaï". Les autorités n'ont pu donner d'éléments sur les causes de l'accident, mais assurent que rien n'indique qu'il ait été abattu. Sur Twitter, le groupe Etat islamique (EI) revendique pourtant l'avoir descendu, en représailles à l'intervention russe en Syrie. Une information à prendre avec précaution, aucune confirmation officielle n'ayant été communiquée. 

Les condoléances de la FranceFrançois Hollande a "adressé au président russe Vladimir Poutine les condoléances de la France." "Je tenais avant même cette visite à pouvoir exprimer notre solidarité au peuple russe après cette catastrophe", a ajouté le président français, en déplacement au Mont-Saint-Michel.  "Aujourd'hui, seules la compassion à l'égard des victimes et notre solidarité à l'égard des familles méritent que l'on puisse exprimer des paroles", a-t-il affirmé.

20h21 : @anonyme En fait, l'Etat islamique est une organisation basée surtout en Syrie et en Irak. Mais 35 autres groupes terroristes lui ont prêté allégeance (voir ici une carte) dont le principal groupe terroriste égyptien Ansar Beït al-Maqdess, en novembre 2014.

20h20 : Attendez, il y a l'EI en Syrie, l'EI en Égypte... Un point sur les groupes terroristes s'impose.

20h18 : @eNathan A ce stade de l'enquête, la piste de l'accident est privilégiée. Celle d'un acte terroriste n'est pas exclue, en raison du rôle de la Russie contre l'Etat islamique en Syrie. Celle du détournement n'a pas été évoquée, car l'avion n'avait pas dévié de sa trajectoire, et le pilote n'avait pas appelé à l'aide ou transmis de revendication via sa radio.

20h17 : Bonsoir FTVi ! La piste d'un détournement est - elle envisagée ?

20h07 : @anonyme En fait, la piste terroriste se subdivise en deux hypothèses. 1) Les terroristes envoient un missile sur l'avion depuis la terre, ce qui paraît peu probable. 2) Ils placent une bombe dans l'appareil, ce qui n'est pas exclu.

L'Etat islamique est présent dans la zone via un groupe jihadiste égyptien qui lui a prêté allégeance.

20h06 : Comment l'Etat Islamique pourrait avoir des missiles dans le Sinaï ?

19h35 : "Ma femme était dans cet avion, elle était en vacances avec nos enfants, mais grâce à Dieu les enfants ont dû rentrer deux jours avant elle", raconte Naïl, 60 ans, à l'aéroport de Saint-Petersbourg. "A 6 heures ce matin, elle m'a écrit un SMS pour me dire qu'elle partait à l'aéroport, et maintenant c'est fini. J'ai dû appeler mon fils pour qu'il donne son ADN en vue de l'identification."

19h26 : L'Egypte annonce avoir retrouvé la deuxième boîte noire de l'avion russe, qui s'est écrasé dans le Sinaï ce matin.

19h08 : Voici des photos des débris de l'avion russe qui s'est écrasé dans le Sinaï.











(MAXPPP)

19h05 : Selon le ministre égyptien de l'Aviation civile, le pilote du vol 7K9268 qui s'est écrasé dans le Sinaï n'a pas demandé d'aide par radio.

18h32 : D'après Russia Today, l'accident du Sinaï est la plus grosse catastrophe aérienne de l'histoire de la Russie, mais aussi le pire drame impliquant un Airbus A320.

18h27 : Les corps des victimes du crash sont transportées dans une base militaire à l'est du Caire. 35 sont déjà la morgue. La catastrophe a fait au total 224 victimes, mais seules 140 dépouilles ont été extraites du site de l'accident.

18h20 : Après Air France, la compagnie allemand Lufthansa renonce à survoler le Sinaï après le crash de l'avion russe ce matin.

17h54 : Deux enquêteurs français du BEA se rendront demain en Egypte, accompagnés de six conseillers d'Airbus.

17h39 : Un journaliste de Russia Today se trouve avec les experts russes qui se rendent sur la zone du crash. Pendant ce temps, la compagnie Kolavia a affrété un avion pour que les proches des victimes se rendent en Egypte.

17h35 : Mokhtar Award, analyste du Center for American Progress, affirme au Guardian que le groupe terroriste proche de Daech qui a revendiqué l'attentat contre l'avion, ne peut matériellement pas avoir réussi à abattre l'appareil. "Même le lance-missile sol-air le plus sophistiqué ne peut toucher un avion à cette altitude."

17h29 : La boîte noire de l'avion russe qui s'est écrasé en Egypte a été retrouvée, annonce le gouvernement égyptien.

17h10 : Air France a mis en place à titre de précaution un dispositif "d'évitement du survol" de la zone du Sinaï où a eu lieu le crash de l'avion russe, annonce un porte-parole de la compagnie.

16h30 : Scène de détresse à l'aéroport de Saint-Pétersbourg, où se rassemblent les proches des victimes du crash de la compagnie Kogalymavia dans le désert du Sinaï.



(REUTERS)

16h24 : Le ministre des Transports russe réaffirme que l'hypothèse terroriste pour l'accident d'avion dans le Sinaï "n'est pas exacte". Un groupe proche de l'Etat islamique avait revendiqué l'attaque de l'avion.

15h28 : Je vous parlais tout à l'heure la difficulté d'obtenir des images du site du crash : une journaliste basée en Egypte, qui collabore avec plusieurs médias français, explique justement que les journalistes n'ont plus le droit d'entrer dans le nord du Sinaï à cause de l'instabilité de la région.

15h24 : Le Sinaï est le théâtre d'affrontements entre l'armée égyptienne et les jihadistes, notamment de l'Etat islamique. Cet été, le groupe terroriste avait revendiqué une vague d'attentats dans la péninsule.

15h21 : Une revendication de l'Etat islamique qu'il faut bien évidemment prendre avec précautions. Aucun élément ne permet pour l'instant de la confirmer. Plus tôt, des sources sécuritaires égyptiennes assuraient n'avoir aucune indication que l'avion avait été abattu. Ces même sources, citées en début d'après-midi par Reuters, privilégiaient la piste d'un problème technique pour expliquer le crash.

15h15 : La branche égyptienne du groupe terroriste a diffusé un communiqué sur des comptes Twitter qui reprennent habituellement ses messages de propagande. Ils affirment avoir agi en représailles à l'intervention russe en Syrie.

15h10 : Selon l'AFP, le groupe Etat islamique affirme, sur Twitter, avoir abattu l'avion russe en Egypte.

15h57 : Aucune image ne circule pour l'instant. Le crash s'est produit dans une région très reculée du Sinaï, et il est tout à fait possible qu'aucun habitant n'ait assisté à la scène. Et le site de l'épave, dans une région montagneuse, est très difficile d'accès, ne facilitant sans doute pas la tâche des journalistes qui voudraient s'y rendre.

15h03 : Aucune image du crash ?

14h55 : Selon l'agence russe Ifax, l'autorité russe de contrôle du transport aérien avait identifié des failles de sécurité lors de sa dernière inspection de la compagnie Kogalymavia, en mars 2014. Mais celle-ci aurait remédié aux problèmes dans les délais impartis. En 2011, 3 personnes étaient mortes dans l'incendie d'un de ses avions à Surgut, en Russie.

14h48 : En Russie, l'enquête sur le crash dans le désert du Sinaï ne perd pas de temps. Selon la télévision d'état Rossiya 24, les autorités ont perquisitionné les bureaux de la compagnie aérienne Kogalymavia - aussi connue sous le nom de Metrojet - et ont saisi des documents.

14h02 : Tous les passagers de l'avion russe écrasé dans le Sinaï sont morts, annonce l'ambassade russe en Egypte.

14h04 : Dans un communiqué, Airbus confirme que l'avion russe écrasé en Egypte est bien un A321, en service depuis 18 ans, qui avait déjà effectué plus de 21 000 vols. Merci à @anonyme qui nous a envoyé le lien dans les commentaires.

13h48 : C'est ce qu'affirme l'agence Associated Press, qui cite "des officiels égyptiens" lui ayant communiqué l'information anonymement, car ils ne seraient pas autorisés à la communiquer. Pour l'instant, ce bilan n'est donc pas confirmé officiellement par l'Egypte, ni par d'autres sources.

13h47 : Ça parle de plus en plus d'aucun survivant au crash sur Twitter. Des infos ou des confirmations de votre côté ?

13h42 : Selon le correspondant du Guardian à Moscou, l'avion A321 de la compagnie Metrojet était en service depuis 1997. Une source à l'aéroport de Charm el-Cheikh, citée par l'agence russe Ria Novosti, affirme que des membres d'équipage avaient signalé "à plusieurs reprises" des problèmes au niveau du moteur de l'avion dans la semaine précédant l'accident.

14h16 : Selon les autorités égyptiennes, les passagers de l'avion sont 138 femmes, 62 hommes et 17 enfants, auxquels s'ajoutent 7 membres d'équipage. Aucun des enfants n'a survécu.

13h35 : Le gouvernement égyptien confirme que les 15 premiers corps ont été sortis des débris de l'avion russe écrasé dans le Sinaï. Des sources sur place parlaient plutôt, à Reuters, d'une centaine de corps extraits de la carcasse. Il y a de nombreux morts parmi les 224 passagers, selon l'aviation civile.

12h51 : C'est la détresse pour les familles des passagers de l'avion russe, réunies à l'aéroport Pulkovo de Saint-Pétersbourg.







(MAXPPP)

12h39 : L'avion de la compagnie Metrojet était un A321, une version allongée du fameux Airbus A320. Ce modèle, en service depuis 1993, a déjà connu un accident majeur, en 2010, quand un A321 s'était écrasé au Pakistan, faisant 150 morts.

12h33 : 224 personnes se trouvaient à bord de ce vol de Charm el-Cheikh à Saint-Pétersbourg. Reuters, qui cite des sources proches de services de sécurité égyptiens, affirme qu'une boite noire de l'avion a été retrouvée.

12h30 : Le crash d'un avion russe dans le Sinaï a fait de "nombreux morts", dont 17 enfants, selon l'aviation civile égyptienne.

11h37 : Selon un responsable égyptien, cité par l'agence Reuters, une centaine de corps ont été sortis des décombres, dont ceux de cinq enfants. "L'avion s'est brisé en deux parties, une petite qui a pris feu côté queue et une plus grande qui s'est écrasée sur un rocher", témoigne-t-il depuis le site du crash. Plus tôt, l'agence citait un membre de secours qui affirmait que des cris avaient été entendus dans les décombres, laissant un espoir de retrouver des survivants.

11h35 : Si effectivement il est en deux morceaux sur le sol et non eparpille comme celui de Malaysian Airlines, il semble peu probable qu'il ait ete abattu par un missile.

12h51 : Il est "trop tôt pour déterminer la cause" du crash, vient d'affirmer le cabinet du ministre égyptien de l'aviation civile. Comme je vous l'indiquais plus tôt, des sources sécuritaires citées par Reuters écartaient l'hypothèse que l'avion ait été abattu.

Vous êtes à nouveau en ligne