Deux ex-gestionnaires de fonds de la banque Bear Stearns ont bénéficié d'un non-lieu mardi à New York

Les deux banquiers ont été jugé non coupables par un jury un tribunal fédéral de Brooklyn.
Les deux banquiers ont été jugé non coupables par un jury un tribunal fédéral de Brooklyn. (France 2)

Ralph Cioffi et Matthew Tannin étaient poursuivis devant un tribunal fédéral de Brooklyn, dans le sud de New York, pour fraude, entente illégale et délit d'initié. Ils risquaient jusqu'à 20 ans de prison.Mais reconnus non coupables d'avoir menti aux investisseurs avant la chute de l'établissement, ils ont été relaxés.

Ralph Cioffi et Matthew Tannin étaient poursuivis devant un tribunal fédéral de Brooklyn, dans le sud de New York, pour fraude, entente illégale et délit d'initié. Ils risquaient jusqu'à 20 ans de prison.

Mais reconnus non coupables d'avoir menti aux investisseurs avant la chute de l'établissement, ils ont été relaxés.

Au début du procès mi-octobre, le procureur avait souligné que M. Cioffi, 53 ans, avait perçu en 2006 des primes d'un montant de 17 millions de dollars, en plus de son salaire annuel de 250.000 dollars, tandis que son associé Matthew Tannin empochait 2,5 millions de dollars de primes.

Citant des courriels échangés par les deux hommes, le procureur avait estimé qu'ils étaient préoccupés par l'état du marché au moment même où ils vantaient la solidité de leurs fonds devant les investisseurs.

Bear Stearns sauvé "in extremis"
Le 22 juin 2007, la banque d'affaires Bear Stearns avait annoncé que deux de ses fonds étaient en quasi-faillite après avoir investi massivement dans des obligations adossées à des prêts immobiliers consentis à des emprunteurs non solvables.

L'événement, passé quasiment inaperçu à l'époque, s'est soldé par une perte de 1,6 milliard de dollars pour les investisseurs après la mise en liquidation des fonds un mois plus tard. Bear Stears au bord de la faillite en mars 2008 avait alors été rachetée en urgence par sa consoeur JP Morgan Chase, lors d'une opération pilotée par la banque centrale américaine.