Des milliers de Chinois aux obsèques d'un évêque clandestin

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Il s'appelait Joseph Fan Zhongliang, était âgé de  96 ou 97 ans. Et avait été nommé évèque de Shangai par Jean-Paul II en 2000. Une désignation refusée par le  Parti communiste chinois. L'évèque clandestin de Shanghai est mort en résidence surveillée après avoir passé vingt ans en camp de travail.

"Je suis venue dire adieu à notre évêque. Toute sa vie il est resté fidèle au Seigneur, en supportant de grandes souffrances. Je veux témoigner de mon respect envers lui " a déclaré une femme à l'AFP.

Mgr Savio Hon Tai-fai, le numéro 2 de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples à Rome, avait demandé à Pékin de libérer Mgr Ma Daqin, évêque auxiliaire de Shanghai, pour lui permettre de célébrer les obsèques du vieil évêque. En vain.

Le gouvernement chinois a aussi refusé le transfert de la dépouille de Mgr Joseph Fan Zhongliang dans la cathédrale du diocèse. C'est donc dans le funérarium que la messe a été célébrée ce samedi.  Selon la Fondation du cardinal Kung, il avait passé au total plus de 30 années en détention et en camp de travail.

 Selon les sources, le nombre de catholiques en Chine serait de 6 à 12 millions.