Des milliers d'Egyptiens ont réclamé vendredi le départ du premier ministre Ahmed Chafic

Des milliers d\'Egyptiens manifestent au Caire pour un gouvernement de technocrates, le 25/02/11
Des milliers d'Egyptiens manifestent au Caire pour un gouvernement de technocrates, le 25/02/11 (AFP/Khaled Desouki)

Au Caire les manifestants rassemblés sur le place Tahrir ont pressé le Conseil suprême des forces armées de nommer une équipe de technocrates dans l'attente des élections promis dans six mois.Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans plusieurs villes dont Suez, Port Saïd, Ismaïlia.

Au Caire les manifestants rassemblés sur le place Tahrir ont pressé le Conseil suprême des forces armées de nommer une équipe de technocrates dans l'attente des élections promis dans six mois.

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans plusieurs villes dont Suez, Port Saïd, Ismaïlia.

Pour Safouat Higazie, l'un des membres du Conseil des protecteurs de la Révolution, "les revendications sont claires: démission du Premier ministre Ahmed Chafic, libération immédiate des prisonniers politiques et amnistie générale qui les blanchisse tous".

Dans la soirée, un millier de manifestants se sont rassemblés devant le siège du gouvernement, scandant: "Nous ne partiront pas!" et "Il dégagera!".

Lors du remaniement annoncé mardi par le Conseil militaire, les postes des ministres de la Défense, de la Justice, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, ont été conservées par des personnalités nommées par Hosni Moubarak.