Des inondations dans le sud ont fait 200 morts

Ces inondations ont été provoquées par les pires pluies torrentielles qu'ait connu le pays depuis des décennies

Le bilan provisoire de 200 morts et de centaines de milliers de sans abri a été rendu public par les autorités locales dimanche.

Une dépression dans le golfe du Bengale, associée à une intense formation nuageuse dans la mer d'Arabie seraient à l'origine de ces inondations selon les services météorologiques.

Des soldats et des hélicoptères de l'armée ont été mobilisés pour porter secours aux habitants piégés par les intempéries, distribuant des colis de vivres et du matériel médical dans les villages inondés, et des centaines de milliers de personnes ont été évacuées.

Au moins 167 personnes ont péri dans l'Etat du Karnataka, dont 50 se sont noyées quand un bateau participant aux opérations de secours a chaviré. Dans cet Etat plusieurs rivières sont sorties de leurs lit, submergeant de vastes surfaces cultivées. Face à un tel désastre, un membre du gouvernement local a déclaré: "Nous sommes cernés par la mort et la destruction". Dans l'Etat voisin de l'Andhra Pradesh, le bilan s'élève à 33 morts à 1,8 million de sinistrés. Des hélicoptères de l'armée de l'air ont dû dévacuer 415.000 habitants du sud de cette région. Une autre personne a péri dans l'Etat de Goa, haut lieu du tourisme en Inde où de fortes pluies ont causé l'effondrement de 250 maisons, a annoncé la police.

"Le bilan pourrait s'alourdir à mesure que nous tentons d'atteindre les zones et villages qui restent coupés" du reste du monde, a déclaré à Bangalore H.V. Parashwanath, chargé de la gestion des désastres dans le Karnataka. "Nous assistons à quelques-unes des pires inondations depuis 1972 dans la partie septentrionale de l'Etat, a-t-il ajouté.

Quatre jours de pluies intenses ont submergé des villages, détruit les récoltes et perturbé le fonctionnement des transports dans plusieurs régions du Karnataka.