Des forces israéliennes pénètrent dans la bande de Gaza

(Les raids israéliens sur Gaza ont fait près de 160 morts. Au sixième jour de l'offensive, un commando terrestre a fait une brève incursion dans l'enclave palestinienne dimanche matin © REUTERS/Ammar Awad)

Un commando d'élite de la marine israélienne a mené une opération dimanche à l'aube dans le nord-ouest de la bande de Gaza. C'est la première incursion terrestre de l'armée israélienne dans l'enclave palestinienne depuis le début de l'offensive lancée il y a six jours. Des échanges de tirs ont eu lieu avec des brigades du Hamas, faisant trois morts et quarte blessés.

Un commando de la marine israélienne est entré dans la bande de Gaza vers 3h ce matin. C'est le première et légère incursion terrestre depuis six jours et le début de cette opération militaire.  "Une opération des forces spéciales de la marine a eu lieu sur une plage de Gaza afin de frapper un site de lancement de roquettes à longue portée", a indiqué  à la presse le lieutenant-colonel Peter Lerner.

"La mission a été menée à bien", a indiqué l'armée israélienne.  "Les membres du commando ont été attaqués et ont répliqué. Quatre soldats ont été légèrement blessés", a ajouté son porte-parole. 

Raids aériens et lancements de roquettes se poursuivent

Ces violences ont fait trois morts dans les rangs du Hamas. Ils viennent s'ajouter au très lourd bilan humain de la veille côté palestinien. Au moins 52 personnes ont été tués samedi par les frappes israéliennes sur la bande de Gaza. C’est la journée la plus sanglante depuis le début des hostilités qui ont déjà fait 157 morts. 

Les précisions à Gaza de Ludovic Piedtenu
--'--
--'--
 

De son côté, le Hamas a tiré hier soir une dizaine de roquettes sur Tel Aviv, sans faire de victime. La région de Jérusalem a également été prise pour cible.  Au total, près de 800 roquettes ont visé l’Etat hébreu depuis mardi.

Jérusalem sous les roquettes - Reportage Yann Gallic
--'--
--'--

La guerre est aussi psychologique

Pour la première fois samedi, le Hamas s'est directement adressé à la population de Tel Aviv, diffusant à la télévision un message enregistré en hébreu, annonçant des tirs de roquettes à 21h précise.

 

L'armée israélienne a aussitôt répliqué en envoyant à son tour un message à tous les habitants du nord de la bande de Gaza, leur demandant de quitter immédiatement leur maison, alimentant ainsi la crainte des Palestiniens d'une offensive terrestre imminente à Gaza.

 

A Tel Aviv, les précisions de Fleur Sitruk
--'--
--'--

L'armée israélienne a émis 40.000 ordres de mobilisation de réservistes afin de disposer de renforts à proximité de la bande de Gaza, où des chars ont commencé à se déployer.

Vous êtes à nouveau en ligne