Des chercheurs américains sont parvenus à transformer directement des cellules ordinaires en neurones

Neurone
Neurone (France 2)

Cette découverte pourrait étendre considérablement le champ et la vitesse de la médecine régénérative, qui permet par exemple de traiter des affections telles que les maladies d'Alzheimer ou de Parkinson.Les cellules avaient été prélevées sur une souris, démontrant que les cellules souches ne sont pas indispensables.

Cette découverte pourrait étendre considérablement le champ et la vitesse de la médecine régénérative, qui permet par exemple de traiter des affections telles que les maladies d'Alzheimer ou de Parkinson.

Les cellules avaient été prélevées sur une souris, démontrant que les cellules souches ne sont pas indispensables.

Les chercheurs espèrent d'autre part pouvoir créer toutes sortes de cellules, pas seulement des neurones, à partir de cellules ordinaires, ce qui ouvrirait la voie à de nouveaux traitements du cancer ou du diabète, par exemple.

"Cette étude est un énorme bond en avant", s'est félicité le Dr. Irving Weissman, directeur de l'Institut de biologie cellulaire et de médecine régénérative de l'université de Stanford, en Californie, où les recherches ont été effectuées.

Elles n'ont pour le moment été menées que sur des souris, mais de précédentes découvertes dans le domaine des cellules souches ont pu être reproduites en quelques mois chez des sujets humains.

L'équipe s'efforce d'ores et déjà de reproduire le phénomène avec des cellules humaines, mais la tâche paraît un peu plus délicate, a ajouté Marius Wernig, directeur de recherches.