Rapprochement entre Cuba et les États-Unis : "Les enjeux sont multi-échelles"

FRANCE 3

Invité du Soir 3, François Durpaire, historien spécialiste des États-Unis, revient sur la diplomatie de Barack Obama en ce qui concerne Cuba.

Alors que les États-Unis et Cuba ont annoncé officiellement le rétablissement de leurs relations diplomatiques, prévu pour lundi 20 juillet, après près de 50 ans de rupture, François Durpaire revient sur la diplomatie du président Barack Obama.

"Un demi-siècle de brouilles, et l'annonce a été faite en décembre. Cuba a été retiré des États soutenant le terrorisme en mai. Lundi 20 juillet, l'étape la plus symbolique : le rétablissement diplomatique, les ambassades (…). Il y aura une étape plus compliquée, ce sera l'embargo", précise l'historien spécialiste des États-Unis.

"Laisser une trace dans l'histoire"

"L'élément déclencheur s'appelle Barack Obama. Le président américain se dit 'j'arrive en fin de mandat, il faut absolument laisser une trace dans l'Histoire'", assure l'invité du Soir 3. "Il y a aussi une dimension importante : ce sont les relations entre les États-Unis et l'ensemble de l'Amérique latine, car derrière Cuba, il y a l'Amérique latine", rappelle l'expert.

Selon François Durpaire, les enjeux pour les États-Unis derrière ce rapprochement "sont multi-échelles". "Il y a l'enjeu pour les familles cubaines américaines, qui peuvent repartir dans leur pays (…). Il y a l'enjeu pour les pays qui est un enjeu commercial", indique notamment l'historien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne