Mort de Fidel Castro : pour le communiste André Chassaigne, "ce régime autoritaire s'est fait avec le soutien du peuple cubain"

Fidel Castro en 1999, en compagnie du Premier ministre espagnol Jose Maria Aznar.
Fidel Castro en 1999, en compagnie du Premier ministre espagnol Jose Maria Aznar. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Le président du groupe communiste à l'Assemblée Nationale, André Chassaigne, a estimé, samedi sur franceinfo qu'il fallait tenir compte du contexte dans lequel a dirigé Fidel Castro. Pour le parlementaire, également président du groupe d'amitié France-Cuba, il a été forcé d'établir un régime autoritaire.

André Chassaigne, président du groupe communiste à l'Assemblée nationale et président du groupe d'amitié France-Cuba, a appelé, le 26 novembre, sur franceinfo, à tenir compte du contexte dans lequel a dirigé Fidel Castro, mort dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 90 ans. "L'ensemble du gouvernement cubain a été forcé d'avoir un régime assez autoritaire, sinon ce régime ce serait effondré extrêmement rapidement, mais ce régime autoritaire s'est fait avec le soutien du peuple cubain, explique André Chassaigne. Il suffit d'interroger les Cubains de l'île qui discutent très tranquillement. " 

"Le gouvernement cubain a été forcé d'adopter un régime assez autoritaire"
--'--
--'--

"Je crois qu'il y a une impasse qui est faite sur la réalité de ce qu'a vécu le peuple cubain depuis 1959, avec un blocus terrible organisé par les Etats-Unis, une forme de prison à ciel ouvert, avec des tentatives d'assassinats contre Fidel Castro, on les évalue à 600, avec une guerre médiatique et idéologique extrêmement dure, donc on ne peut pas parler du régime cubain sans avoir en tête ce contexte-là", ajoute le député.

"On voit bien que, derrière tout ça, c'est une forme de révolution qui a toujours été en marche, parce qu'il y avait, derrière, la volonté des Etats-Unis de l'effondrement du régime" conclut-il.

Le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, a également réagi sur Twitter en écrivant "Je salue la mémoire de Fidel Castro qui, toute sa vie, a combattu l'impérialisme américain pour la dignité de son peuple."