EN IMAGES. Larmes, poing levé... Les Cubains rendent hommage à Fidel Castro

Des centaines de milliers de Cubains se recueillent, depuis lundi 28 novembre, au sein du mémorial du héros national de l'indépendance José-Marti, sur la place de la Révolution à La Havane, face aux portraits de Fidel Castro. L'ex-président cubain est mort dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 90 ans.

Ils célèbrent la mémoire du père de la révolution cubaine. Les Cubains poursuivent, mardi 29 novembre, leur hommage posthume à Fidel Castro. Comme lundi, ils font la queue sur la place de la Révolution à La Havane (Cuba), la capitale. Ils espèrent ensuite défiler au sein du mémorial du héros national de l'indépendance José-Marti, face aux portraits de Fidel Castro.

Critiqué par l'ONU et par ses opposants pour des violations répétées des droits de l'homme, Fidel Castro reste toutefois vénéré par beaucoup de Cubains, qui ont pris la nouvelle de sa mort, vendredi à 90 ans, comme un choc. Des centaines de milliers d'entre eux sont en pleurs, ou affichent leur émotion. Un deuil national a été décrété pour neuf jours. Dimanche, enfin, ses cendres seront mises en terre au cimetière de Santa Ifigenia de Santiago, qui abrite déjà la tombe de José Marti.

112
Leoanis, un étudiant en journalisme, montre ses ongles sur lesquels est écrit "Fidel", à Santiago de Cuba (Cuba), lundi 28 novembre 2016. ALBERTO REYES / REUTERS
212
Une étudiante de l'université de La Havane (Cuba) a choisi, elle, d'écrire "Fidel" sur le haut de sa poitrine, lundi 28 novembre 2016. MIKHAIL VOSKRESENSKIY / SPUTNIK / AFP
312
Des étudiants de l'université de la capitale cubaine rendent hommage à Fidel Castro en marchant vers la place de la Révolution, lundi 28 novembre 2016. REUTERS
412
Des milliers de personnes font la queue, place de la Révolution à La Havane, lundi 28 novembre 2016, pour défiler au sein du mémorial José-Marti, où des portraits de Fidel Castro ont été affichés. ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP
512
Dans cette file d'attente, lundi 28 novembre 2016, une femme tient un panneau sur lequel est écrit "Hasta siempre comandante" (Pour toujours, commandant). Une référence à la chanson écrite au moment où Ernesto Che Guevara a quitté le gouvernement de Fidel Castro. PEDRO PARDO / AFP
612
Une femme pleure dans la file d'attente place de la Révolution, à La Havane (Cuba), lundi 28 novembre 2016. ALEXANDRE MENEGHINI / REUTERS
712
Une Cubaine lève le poing à côté d'une pancarte avec une affiche de Fidel Castro, lundi 28 novembre 2016, à La Havane (Cuba). ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP
812
A l'intérieur du mémorial du héros national de l'indépendance cubaine José-Marti, deux jeunes femmes affichent leur émotion, lundi 28 novembre 2016. ERNESTO MASTRASCUSA / ANADOLU AGENCY / AFP
912
Une femme tient sa tête, tandis que des soldats montent la garde en arrière-plan, au mémorial José-Marti à La Havane (Cuba), lundi 28 novembre 2016. RONALDO SCHEMIDT / AFP
1012
Les larmes d'une femme qui vient de rendre hommage à Fidel Castro, lundi 28 novembre 2016. Un deuil national a été décrété pendant neuf jours, après la mort du "Lider Maximo". ADALBERTO ROQUE / AFP
1112
Une femme qui porte un tee-shirt avec le visage d'Ernesto "Che" Guevara sèche ses larmes au mémorial José-Marti, place de la Révolution à La Havane (Cuba), lundi 28 novembre 2016. EDGARD GARRIDO / REUTERS
1212
Marian et Chanel Martin posent avec le portrait de Fidel Castro entre elles, après avoir rendu hommage à l'ancien chef d'Etat au mémorial José-Marti, dans la capitale cubaine, mardi 29 novembre 2016. CARLOS GARCIA RAWLINS / REUTERS