"Mon frère le Che" : le mythe Che Guevara décortiqué par son frère

France 3

Un an avant la commémoration des 50 ans de la disparition de Che Guevara, son frère Juan Martin dévoile dans un livre l'intimité de l'icône de la révolution cubaine.

La ressemblance n'est pas frappante. Juan Martin Guevara, le petit frère d'Ernesto Che Guevara âgé de 72 ans, s'est décidé à raconter l'intimité du Che au travers de souvenirs familiaux. "En parlant de notre famille, j'ai voulu permettre aux gens de comprendre concrètement comment mon frère est devenu un tel mythe", explique Juan Martin Guevara.

C'est en effet un Che méconnu que l'on découvre en lisant Mon frère le Che : le grand frère protecteur, l'ado rebelle, espiègle, audacieux, qui a grandi dans une famille argentine de bourgeois fauchés engagés à gauche. En 1959, après la prise de La Havane, toute la famille Guevara rejoint provisoirement Ernesto à Cuba.

"Le faire descendre de son piédestal"

La légende du Che est née. De la légende au mythe, le guérillero devient une icône dont s'est largement servi Fidel Castro. Juan Martin Guevara a payé son engagement politique de huit ans de prison en Argentine pendant la dictature.

Pour lui, ce témoignage est aussi l'espoir de voir surgir la relève. "Je veux le faire descendre de son piédestal. Cela va permettre de mieux comprendre l'homme et sa pensée, car je crois qu'il est nécessaire de voir apparaître d'autres Che hommes ou femmes", estime Juan Martin Guevara. Mon frère le Che n'est publié qu'en France pour l'instant, en attendant une traduction espagnole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne