Cuba est-elle vraiment prête à ouvrir ses portes ?

FRANCE 2

Cuba suscite les appétits français, américains ou espagnols, mais le régime est-il prêt à ouvrir tous ses marchés ?

Il existe à Cuba des bords de mer encore vierges, une rareté dans les Caraïbes. De grandes étendues de sable fin sans constructions hôtelières. Avec le rapprochement entre les gouvernements cubain et américain et la potentielle affluence de touristes étrangers, ce littoral de rêve pourrait bien changer.

Les visiteurs actuels n'aimeraient pas voir le littoral cubain détruit par des barres d'immeubles. "Si les Américains viennent mettre leurs pieds là-dedans, ce ne sera plus Cuba. Les mentalités, tout va changer", estime une Française en vacances sur place.

Vers une révolution immobilière ?

Cuba fait face à un paradoxe : les touristes apprécient le charme d'une île relativement préservée, mais pour les accueillir, il va falloir développer les infrastructures. L'économie cubaine a besoin de cet afflux d'étrangers aux poches remplies de devises.

Par endroits, La Havane ressemble à une ville en guerre, avec des bâtiments qui tombent en ruine. De grands groupes internationaux pensent déjà à installer à leur place des hôtels de luxe. Mais si le gouvernement cubain souhaite accélérer le développement de l'île, il n'est peut-être pas pour autant prêt à américaniser son patrimoine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne