Cuba : depuis que la vente est libre seulement 50 voitures vendues

(Une Peugeot 208 coûte environ 60.000 euros à Cuba © Reuters-Enrique De La Osa)

Six mois après la levée des restrictions imposées pour l’achat de véhicules, la vente des voitures ne décollent pas à Cuba. Bien au contraire. Seulement 50 voitures écoulées. Leur prix est trop élevé.

50 voitures et quatre motos. Voilà tout ce qui a été vendu à Cuba par les concessionnaires ces six derniers mois. La levée des restrictions imposées pour l’achat de véhicules au début de l’année n’aura pas incité les Cubains à investir dans ce secteur. Avant ils devaient avoir une autorisation gouvernementale pour acheter une voiture. Maintenant, ce n’est plus le cas mais ce n’est pas pour autant qu’ils en achètent.

La principale cause ? Les prix sont trop élevés. En janvier, une Peugeot 206 de 2013 se vendait 66.000 euros et il fallait compter 191.000 euros pour une 508. Le salaire moyen d’un fonctionnaire cubain est d’environ 15 euros par mois. Le gouvernement avait annoncé qu'il allait investir 75% des bénéfices dans les transports publics mais, six mois plus tard, le total des ventes ne dépasse pas  900.000 euros, selon le site cubadebate.com.