Crash en Argentine : Anne-Flore Marxer raconte le stress du retour

(Les enquêteurs français autour des épaves des deux hélicoptères © Reuters)

Les candidats et la production de "Dropped" sont confinés dans un hôtel depuis le crash de deux hélicoptères qui a tué dix personnes. Sur France Info, la snowboardeuse Anne-Flore Marxer raconte les "moments d’angoisse" et le stress de rentrer en France.

L’attente et l’angoisse. Depuis l’accident de deux hélicoptères lors du tournage de l’émission "Dropped", les candidats et la production sont confinés dans un hôtel de Villa Union dans la province de La Rioja. Les psychologues français sont arrivés ce jeudi. Concernant l'enquête, le juge fédéral Daniel Herrera a déclaré que les témoignages du nageur Alain Bernard, du patineur Philippe Candeloro, de la cycliste Jeannie Longo et de la snowboardeuse Anne-Flore Marxer étaient "concordants ". 

"C’est dur de rester à l’intérieur sans pouvoir aller se défouler" (Anne-Flore Marxer)

Certains ont vu, impuissants, le crash des deux appareils dans lesquels les champions Camille Muffat, Florence Arthaud, Alexis Vastine, ainsi que cinq salariés de la boîte de production ALP et deux pilotes argentins ont perdu la vie. La snowboardeuse Anne-Flore Marxer s’est confié à France Info. "C’est dur de rester à l’intérieur sans pouvoir aller se défouler et faire le vide ", confie la sportive.

"Il va falloir que j’arrive à surmonter" le retour (la snowboardeuse Anne-Flore Marxer)

Elle raconte, son "gros moment d’angoisse ", la nuit dernière, "ce qui m’angoisse le plus c’est de me retrouver assaillie de questions par des inconnus ". Anne-Flore Marxer a juste "hâte de pouvoir serrer [ses] proches dans [ses] bras ". La snowboardeuse avoue qu’elle ne sait pas comment elle va "surmonter " le retour et dit, lucide, qu’elle devra absolument "trouver le temps d’être triste ". Jeudi soir, les habitants de Villa Union ont participé à une marche d'hommage. Le maire a indiqué qu'un monument sera inauguré à l'endroit du crash.

"Il va falloir que j’arrive à surmonter" le retour (la snowboardeuse Anne-Flore Marxer)
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne