Vladimir Poutine invite Kim Jong-un à Moscou en mai 2015

Le leader nord-coréen Kim Jong-un sur une photo non datée communiquée par l\'agence officielle de Corée du Nord le 5 décembre 2014.
Le leader nord-coréen Kim Jong-un sur une photo non datée communiquée par l'agence officielle de Corée du Nord le 5 décembre 2014. (KNS / KCNA / AFP)

Le président russe a convié le leader nord-coréen à assister aux cérémonies commémorant le 70e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie.

Alors que le FBI pointe la Russie comme un potentiel allié de la Corée du Nord lors de l'attaque contre Sony Pictures, le président russe a invité le leader nord-coréen à Moscou. Cette annonce a été effectuée vendredi 19 décembre. Vladimir Poutine a convié Kim Jong-un dans la capitale russe au mois de mai 2015, pour les cérémonies commémorant le 70e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie.

Le leader nord-coréen n'a pas encore répondu. Ce déplacement serait son premier déplacement à l'étranger depuis son arrivée à la tête du pays, en 2011, après la mort de son père, Kim Jong-il.

Gazoduc contre protection à l'ONU

Moscou et Pyongyang ont des intérêts communs. Le Kremlin soigne ses relations avec Kim Jong-un car il a besoin de lui pour achever différents projets. Notamment celui d'une ligne de train transcoréenne, mais surtout la construction d'un gazoduc traversant la Corée du Nord afin de simplifier la livraison de gaz russe en Corée du Sud.

De son côté, Pyongyang a besoin du droit de veto de Moscou au Conseil de sécurité de l'ONU pour éviter les sanctions, notamment les résolutions portant sur la violation des droits de l'homme, bafoués dans le pays, ou celles sur le programme nucléaire.