La Corée du Nord annonce qu'elle démantèlera son site d'essais atomiques avant le sommet avec Donald Trump

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, s\'exprime depuis Panmunjom (Corée du Sud) le 27 avril 2018.
Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, s'exprime depuis Panmunjom (Corée du Sud) le 27 avril 2018. (INTER KOREAN PRESS CORP / NURPHOTO / AFP)

Il s'agit d'un nouveau geste de Pyongyang, avant le sommet historique entre son dirigeant Kim Jong-un et le président américain Donald Trump.

La Corée du Nord s'apprête à démanteler son site d'essais atomiques, a annoncé samedi 12 mai l'agence de presse d'Etat KCNA. Il s'agit d'un nouveau geste de Pyongyang avant le sommet historique entre son dirigeant Kim Jong-un et le président américain Donald Trump, le 12 juin à Singapour.

"Une cérémonie de démantèlement du site d'essais atomiques est maintenant prévue entre les 23 et 25 mai, en fonction des conditions météorologiques" et en présence de journalistes étrangers invités, a écrit KCNA, qui cite un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Explosions et évacuations

Les tunnels d'essais de Punggye-ri, des installations secrètes près de la frontière avec la Chine, seront détruits par des explosions, ce qui bloquera leurs accès, selon le communiqué. Tous les sites d'observation et les centres de recherche seront évacués ainsi que les membres du personnel de sécurité et les chercheurs, a ajouté le ministère en détaillant le processus de fermeture du site.

Vous êtes à nouveau en ligne