Corée du Nord : un espion au Sénat ?

FRANCE 2

Affaire de contre-espionnage dans un palais de la République. Un cadre du Sénat est soupçonné d'avoir délivré des informations secrètes à la Corée du Nord.

Sur les plateaux de télévision, c'était en tant que grand connaisseur de la Corée du Nord que Benoît Quennedey était invité. Haut fonctionnaire au Sénat, il est entendu par les enquêteurs du renseignement intérieur, depuis dimanche 25 novembre. Son domicile et son bureau au Sénat ont été perquisitionnés. Au cœur de l'affaire, une question : Benoît Quennedey a-t-il transmis des documents, des informations sensibles à Pyongyang ? Diplômé de l'ENA, Benoît Quennedey est un passionné de la Corée du Nord. Président de l'association d'amitié franco-coréenne, il s'est rendu dans le pays à plusieurs reprises, notamment en septembre dernier. Il était alors filmé dans une tribune, aux premières loges de la cérémonie des 70 ans de la Corée du Nord.

Une enquête est ouverte

Benoît Quennedey a écrit un livre sur l'économie de la Corée du Nord. Pour son éditeur Edmond Janssen, les soupçons qui pèsent sur lui sont plus que surprenants. L'enquête qui le vise a été ouverte pour "recueil et livraison d'informations à une puissance étrangère susceptibles de porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne