Etats-Unis : libération d'un étudiant américain détenu en Corée du Nord

L\'étudiant américain Otto Warmbier, le 26 février 2016, lors d\'une conférence de presse à Pyongyang (Corée du Nord).
L'étudiant américain Otto Warmbier, le 26 février 2016, lors d'une conférence de presse à Pyongyang (Corée du Nord). (HANDOUT / KCNA)

Otto Warmbier avait été arrêté en janvier 2016 pour avoir tenté de voler une bannière de propagande dans un hôtel.

Après un an et demi dans les geôles nord-coréennes, Otto Warmbier retrouve la liberté. Cet étudiant américain de 22 ans était emprisonné en Corée du Nord depuis janvier 2016. Interrogés par CNN (en anglais), les parents du jeune homme expliquent que son transfert vers l'Ohio (Etats-Unis), dont il est originaire, est en cours. Ils ont déclaré que "la brutalité et la terrorisation" des Nord-Coréens envers leur enfant "ont pris fin", "merci à Dieu !" De son côté, le Washington Post (en anglais) croit savoir qu'il serait plongé dans le coma depuis plus d'un an. Il souffrirait notamment de botulisme.

Otto Warmbier avait été condamné à quinze ans de travaux forcés. Il aurait été vu sur des images de vidéosurveillance en train d'essayer de voler une bannière de propagande qui était accrochée sur les murs de son hôtel. Lors de son procès, les autorités nord-coréennes l'ont accusé d'actes "hostiles" contre la nation. A ce jour, trois autres américains sont encore détenus dans le pays.