Corée du Nord : Kim Jong Un a-t-il procédé à une purge ?

France 2

Très irrité par l'échec du sommet entre son pays et les Etats Unis en février dernier, le dictateur coréen Kim Jong-Un aurait ordonné l'exécution de certains cadres selon la presse sud-coréenne

Le dictateur nord-coréen vient-il de mener une vaste purge ? Kim Hyok Chol, un diplomate, a-t-il été exécuté ? Kim Yong Chol, un haut cadre du parti, a-t-il été envoyé en camp de travail ? L'interprète Shin Hye Yong est-elle en prison ? C'est en tout cas ce qu'affirme un quotidien sud-coréen. Kim Jong Un, grand habitué des purges punitives, aurait voulu se venger après le sommet raté avec Donald Trump, le président américain. 

Kim Jong-Un avait déjà ordonné l'exécution de son oncle

À Hanoï (Vietnam), en février dernier, le dictateur espérait alors obtenir une levée partielle des sanctions qui frappent la Corée du Nord. "Nous allons surmonter nos différends. Nous avons déjà fait beaucoup d'efforts. Mais le sommet se solde par un échec." Kim Jong-Un est furieux. Selon la presse sud-coréenne, il aurait ordonné l'exécution d'un diplomate de son pays, chargé des tractations avec les Américains. Quatre autres négociateurs auraient aussi eu droit au peloton d'exécution. L’interprète du dictateur serait, elle, en prison. Elle est accusée de ne pas avoir traduit tous les propos de Kim Jong-Un. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne