Corée du Nord : des sanctions économiques historiques

FRANCE 2

Le conseil de sécurité de l'ONU a parlé d'une seule voix samedi 5 août au soir pour renforcer les sanctions économiques à l'égard de la Corée du Nord. Au mois de juillet, Pyongyang a effectué deux tirs de missiles balistiques, cela pourrait lui faire perdre en représailles un milliard de dollars de recettes annuelles.

Un vote à l'unanimité. Même la Russie, même la Chine pourtant voisines et amies de la Corée du Nord ont ont voté les sanctions contre Pyongyang après les tirs de missiles balistiques le mois dernier. Ces sanctions devraient priver le régime de plus d'un milliard de dollars de recettes chaque année, en empêchant, entre autres, ses exportations de charbon. Ces sanctions visent cette provocation : des missiles nord-coréens d'une portée de 9 000 kilomètres.

Des dizaines de résolutions en dix ans

Ils pourraient un jour porter une arme nucléaire et donc la Corée du Sud, le Japon, mais aussi la moitié du territoire américain. Ces dix dernières années, l'ONU a voté des dizaines de résolutions instaurant des sanctions, mais le dictateur nord-coréen est engagé dans une fuite en avant pour acquérir l'arme nucléaire afin de consolider son régime. Il considère que son pays est menacé par l'Amérique et qu'il doit s'armer en conséquence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne