Corée du Nord

Les ordinateurs de la chaîne sud-coréenne YTN ont été victimes d\'un logiciel malveillant introduit par des hackers à partir d\'une adresse IP chinoise, le 20 mars 2013.

Pyongyang a-t-il lancé une cyberattaque contre Séoul ?

Une capture d\'écran d\'une vidéo diffusée le 20 mars 2013 par la télévision nord-coréenne, montrant un tir de missile.

La Corée du Nord se dit prête à frapper les Etats-Unis

Kim Jong-un (à droite), le leader nord-coréen, le 13 avril 2012 à Pyongyang. 

La Corée du Nord coupe son dernier lien avec Séoul

Une image des troupes nord-coréennes transmise par l\'agence officielle KCNA.

Corée du Nord : "Le téléphone rouge a déjà été coupé cinq fois"

Les gardes d\'honneur sud-coréens défilent dans le centre-ville de Daejeon, le 26 Mars 2013. Ils portent des banderoles à l’effigie des 46 marins morts en 2010, lorsque le navire de guerre le «Cheonan» a coulé.

Une commémoration ravive les tensions entre les deux Corées

Photo publiée par l\'agence officielle nord-coréenne KCNA, le 14 mars 2013. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un supervise un exercice d\'artillerie près de la frontière maritime contestée avec la Corée du Sud.

La Chine, les Etats-Unis et la menace nord-coréenne

Image officielle de Kim Jong-Un, le 1er janvier 2013. Le jeune leader nord-coréen a désormais à son actif un essai nucléaire et deux lancements de fusées longue portée.

L'essai nucléaire qui menace l'alliance Pyongyang-Pékin

La fusée nord-coréenne Unha-3

La Corée du Nord prépare le lancement de sa fusée

Lanceur de missiles au sein du ministère de la Défense à Tokyo

Fusée nord-coréenne: le Japon déploie une batterie antimissiles

Des nord-coréens attendent le bus à Pyongyang, le 11/04/2012

Les ratés de PyongYang

Les jeunes musiciens alignés devant un tableau jouent avec un certain entrain le tube de 1985.

Quand cinq Nord-Coréens réinterprètent "Take on Me" du groupe pop norvégien a-ah

Mickey, Minnie et Winnie dans sans sur une scène nord-coréenne: une première

Quand Mickey danse pour le dirigeant nord-coréen Kim Jung Un

Foule nord-coréenne pleurant la mort de Kim Jong-il à Pyongyang le 19 décembre 2011

Après Kim Jung-il, Kim Jung-un: et maintenant ?

Un portrait géant de Kim Jong-il (droite) trône à côté de celui de son père Kim Il-sung, à Pyongyang (Corée du Nord), le 9 avril 2012.

Pyongyang en liesse pour un tableau géant de Kim Jong-il

Kim Jong-un, au centre, lors des funérailles de son père et ancien leader de la Corée du Nord, Kim Jong-il, le 29 décembre à Pyongyang.

"Beaucoup de Nord-Coréens croient que leur régime est le meilleur"

Dernière cérémonie d\'adieu au dirigeant Kim Jong-il à l\'issue de 13 jours de deuil à Pyongyang (Corée du Nord) le 29 décembre 2011.

La Corée du Nord promet à Séoul des représailles pour ses "péchés"

Des miliers de Coréens assistente à la cérémonie d\'intronisation de Kim Jong-un, futur leader nord-coréen le 29 décembre 2011.

Rassemblement monstre en Corée du Nord pour introniser Kim Jong-un

Immense rassemblement militaire organisé à Pyongyang, en Corée du Nord, pour l\'intronisation de Kim Jong-un, fils et successeur de Kim Jong-il, le 29 décembre 2011.

Cérémonie grandiose pour l'intronisation de Kim Jong-un en Corée du Nord

Les funérailles de Kim Jong-il, à Pyongyang (Corée du Nord), mercredi 28 décembre 2011.

Des obsèques en grande pompe pour Kim Jong-il

Le cortège funèbre de Kim Jong-il traverse Pyongyang, la capitale de Corée du Nord, le 28 décembre 21011.

Funérailles grandioses en Corée du Nord pour Kim Jong-il

Un corbillard transporte le cercueil de Kim Jong-il, recouvert d\'un drapeau rouge, à Pyongyang (Corée du Nord), le 28 décembre 2011.

Les obsèques démesurées de Kim Jong-il débutent en Corée du Nord

Kim Jong-un, le fils et successeur de Kim Jong-il (3e en partant de la gauche), salue l\'armée qui défile devant le mausolée Kumsusan de Pyongyang (Corée du Nord) à l\'issue des obsèques de son père, le 28 décembre 2011.

Les obsèques de Kim Jong-il prennent fin après trois heures de cérémonie

Des Nord-Coréens fondent en larmes au passage du convoi mortuaire de Kim Jong-il à Pyongyang (Corée du Nord), le 28 décembre 2011.

Les larmes des Nord-Coréens pour Kim Jong-il

Capture d\'écran de la télévision nord-coréenne montrant Kim Jong-un le 23 décembre 2011 à Pyongyang (Corée du Nord).

Kim Jong-un devient chef du parti unique en Corée du Nord

Lee Hee-Ho (deuxième à gauche), ex-première dame sud-coréenne, et Hyun Jeong-eun, la présidente du groupe Hyundai, rendent hommage à Kim Jong-il en Corée du Nord, le 26 décembre 2011.

Des délégations sud-coréennes pour l'hommage à Kim Jong-il

Un homme lit un journal au sujet de la mort de Kim Jong-il, à Séoul (Corée du Sud), le 20 décembre 2011.

Kim Jong-il : Pyongyang laisse entrer des Sud-Coréens

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, le 6 mars 2010 à Hamhung (Corée du Nord).

La nature "a rendu hommage à Kim Jong-il"

A Paju (Corée du Sud), mercredi 21 décembre 2011.

Des Sud-Coréens lancent 200 000 tracts anti-Kim Jong-il sur le Nord

Employées en pleurs dans un magasin de Pyongyang (Corée du Nord), le 20 décembre 2011.

Des Nord-Coréennes en pleurs sur le dernier escalator emprunté par Kim Jong-il

Photo de Kim Jong-il diffusée à la télévision d\'Etat le 20 décembre 2011.

Premières images de la dépouille de Kim Jong-il

130313233343536

Vous êtes à nouveau en ligne