Corée du Nord : l'évacuation du site de Kaesong se termine

(Lee Jae Won Reuters)

C'est peut-être la fin d'une tentative de rapprochement entre les deux Corées initiée au début des années 2000. Le site industriel intercoréen de Kaesong va fermer ses portes alors qu'il représentait des dizaines de milliers d'emplois, des impôts et des devises étrangères pour la Corée du Nord.

Depuis le 3 avril, la Corée du Nord qui menaçait ses voisins et les Etats-Unis d'attaques nucléaires, a également interdit aux Sud-Coréens l'accès au complexe de Kaesong. Quelques jours plus tard, elle en a retiré ses 53.000 employés.

Sur le plan militaire, le ton a baissé, et aucun nouveau tir n'a été enregistré. Mais Pyongyang a rejeté les propositions de dialogue.

Et la Corée du Sud a préféré évacuer ses employés. Sauf sept cadres qui devraient rester sur place.

Séoul assure que "la fenêtre de dialogue restait ouverte ". Mais selon les experts, Kaesong pourrai n epas se relever d'un abandon prolongé des machines et de la perte des clients.

Vous êtes à nouveau en ligne