Corée du Nord : Kim Jong-un opéré par un chirurgien français?

(Kim Jong-un lors d'une session à l'Assemblée coréenne en avril dernier © Reuters)

Un grand quotidien sud-coréen de Séoul affirme ce lundi que Kim Jong-un vient d’être soigné par un chirurgien français. Le même jour, le jeune dictateur nord-coréen a fait une apparition publique dans les médias nord-coréens.

Son absence a fait naître des rumeurs. Alors qu’il n’avait fait aucune apparition publique depuis le 3 septembre, Kim Jong-un, à la tête de la Corée du Nord, aurait en fait subi une intervention chirurgicale. Un grand quotidien sud-coréen de Séoul, Joongang Ilbo , écrit ce lundi que le dirigeant été "opéré des deux chevilles " mi-septembre par un chirurgien français, dans une clinique de Pyongyang.

Le journal s’appuie sur une source anonyme qui a fait le lien entre les déplacements d’un médecin français en Corée du Nord et le nombre élevé de véhicules observé devant une clinique de la capitale, un établissement réservé aux élites du régime.

Œdème et ampoules

Des élites qui font régulièrement appel aux médecins français depuis les années 80. En 2008, un professeur de l’hôpital Saint-Anne à Paris avait été appelé en urgence au chevet de Kim Jong-Il : le père du dirigeant actuel venait d’être victime d’une attaque cérébrale.

La majorité des analystes pensent que l’absence très remarquée de Kim Jong-un s’explique par ce problème aux chevilles. Une gêne aggravée par un œdème et des ampoules qui le tiendraient immobile et loin des caméras de sa propagande.

Première apparition publique

Le même jour, Kim Jong-un a fait une apparition publique dans les médias nord-coréens, la première depuis plus d'un mois. Le dirigeant nord-coréen a visité un nouveau quartier résidentiel et des installations scientifiques, selon l'agence officielle KCNA. Dans une dépêche, elle indique que Kim Jong-un a visité et commenté ce nouveau quartier.

La dépêche est daté de mardi mais ne précise à aucun moment quand a eu lieu la visite. "Nos scientifique sont des patriotes qui vouent leur vie entière à la construction d'une nation riche et puissante ", aurait dit Kim Jong-un.