Cleveland : Amanda Berry retrouve sa famille

(John Gress Reuters)

La jeune femme âgée de 27 ans, séquestrée avec deux autres jeunes femmes pendant dix ans a retrouvé sa famille à Cleveland. Elle est arrivée à bord d'une voiture qui s'est garée à l'arrière de la maison de sa sœur.

Tous les voisins étaient massés
devant la maison de la sœur d'Amanda Berry. Accrochés à la balustrade en bois :
des dizaines de ballons colorés et une banderole, "Welcome home
Amanda". Aux côtés des curieux, une meute de journalistes, prêts à saisir
les images et pourquoi pas les premières paroles d'Amanda. Car le bruit circule
qu'elle parlera sur le perron de cette maison modeste de Cleveland.

 

Ce sera sa sœur qui
s'exprimera, Beth Serrano, petit bout de femme frêle, comme engloutie sous la forêt de micros
qui l'entoure. Quelques phrases, prononcées en balbutiant, le ton secoué de
sanglot : "Je tiens à remercier le public et les médias pour leur soutien
et leurs encouragements constants au fil des ans
".

"Pour l'instant, notre famille
demande le respect de notre vie privée pour que ma sœur, ma nièce et moi ayons
le temps de nous remettre" (Beth Serrano)

"Nous apprécions sincèrement
tout ce que vous avez pour nous ces 10 années écoulées. Mais s'il vous plait,
respectez notre vie privée, jusqu'à ce que nous puissions faire d'autres déclarations
",
a ajouté la sœur d'Amanda.

Une famille éprouvée par ces années
d'absences, de doute. Sur un arbre est accroché l'ancien avis de recherche de
la jeune fille, disparue en 2003, souligné par un gros ruban jaune. La mère
d'Amanda, Louwana Miller est morte en mars 2006, "de chagrin " selon ses
proches.