VIDEO. Après le plan européen, quel avenir pour Chypre ?

J. Duperray, O. Martinez / France 2

Malgré le soulagement de voir la faillite du pays s'éloigner, les Chypriotes s'inquiètent des conséquences du plan, comme le montre ce reportage de France 2.

"Nous sommes soulagés parce que nous avons trouvé une solution." Les Chypriotes respirent depuis que leur gouvernement a accepté, lundi 25 mars, de fermer l'une de ses deux plus grandes banques et d'imposer de lourdes pertes aux clients les plus fortunés de son système financier, en échange d'un plan d'aide de 10 milliards d'euros. Pour autant, ce plan, censé éviter la faillite du pays et une sortie de la zone euro, suscite quelques inquiétudes à Chypre.

Pour les quelque deux mille salariés de la Laiki Bank, la menace du chômage plane après l'annonce de la fermeture de leur entreprise. Pour tous les travailleurs chypriotes, le versement des salaires à la fin du mois reste incertain, en attendant la rouverture des banques, fermées depuis bientôt dix jours. Quant aux riches étrangers, ils s'interrogent sur un éventuel départ.

Vous êtes à nouveau en ligne