Chypre : les comptes de la Bank of Cyprus taxés à 47,5% au-delà de 100 000 euros

La façade d\'une succursale de la Bank of Cyprus, le 11 avril 2013 à Nicosie (Chypre).
La façade d'une succursale de la Bank of Cyprus, le 11 avril 2013 à Nicosie (Chypre). (PATRICK BAZ / AFP)

La troïka et la Banque centrale chypriote se sont mis d'accord sur la ponction qui sera faite sur les dépôts des plus gros épargnants de la première banque de l'île.

Les gros épargnants clients de la Bank of Cyprus savent désormais à quelle sauce ils vont être mangés. Plusieurs mois après le déclenchement de la crise financière qui a mis l'île à genoux, la Banque centrale de Chypre a accepté des ponctions de 47,5% sur les dépôts de plus de 100 000 euros à la Bank of Cyprus, premier établissement de l'île, a indiqué lundi 29 juillet le gouvernement chypriote. 

Ce prélèvement, sans précédent dans la zone euro, est une contrepartie au plan de sauvetage européen accordé en mars par l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI). Celui-ci prévoit un prêt de 10 milliards d'euros en échange d'une restructuration de la Bank of Cyprus et d'une liquidation de la deuxième banque du pays, Laïki.

Une délégation de 30 membres de la troïka se trouve actuellement sur l'île pour vérifier si Chypre, en grave récession, respecte les objectifs fixés par ses bailleurs de fonds.

Vous êtes à nouveau en ligne