VIDEO. Hong Kong : les manifestants plus déterminés que jamais en ce jour de fête nationale

ALAIN DE CHALVRON - FRANCE 2

Le correspondant de France 2 en Asie du Sud-Est, Alain de Chalvron, donne son analyse du mouvement de protestation.

A Hong Kong, la campagne de désobéissance civile pourrait prendre une autre dimension avec l'intensification des actions des dizaines de milliers de manifestants pro-démocratie, rassemblées depuis plusieurs jours sur la place centrale de la ville chinoise, dans le quartier des affaires.

La démission du chef de l'exécutif comme concession ?

Pour le correspondant de France 2 en Asie du Sud-Est, Alain de Chalvron, les protestataires sont loin de s'épuiser : "Les manifestants sont conscients d'avoir le soutien du peuple hongkongais." La très forte mobilisation les conforte dans le fait "qu'il faut aller jusqu'au bout, c'est-à-dire l'instauration d'un suffrage universel sans restriction". Pour le journaliste, l'intervention de l'armée est rendue difficile par la présence des très nombreux manifestants : "Ce serait un massacre."

Les leaders étudiants profitent de la fête nationale chinoise, mercredi 1er octobre, pour brandir la menace d'une escalade. Cependant, les autorités chinoises paraissent très peu enclines à négocier. Et si les leaders de la contestation proposent une concession, avec la démission du chef de l'exécutif du territoire, pas sûr du tout, pour Alain de Chalvron, que les manifestants, devenus jusqu'aux-boutistes, suivront.

Vous êtes à nouveau en ligne