Recyclage des déchets : la décision chinoise

FRANCE 3

La Chine ne veut plus être l'usine de recyclage du monde entier. La France va devoir trouver une autre solution. 

Des montagnes de déchets stockés sans réelle protection en plein air, et dans les campagnes, de petites entreprises de recyclage qui sont loin d'être ultramodernes, voici le genre d'image que les autorités chinoises ne supportent plus. La Chine importe par la mer un quart des déchets du monde entier. Mais l'an dernier, Pékin annonce l'interdiction de certains déchets.

La filière recyclage devrait être boostée

"Au total, 24 types de déchets ne pourront plus être importés dans notre pays", expliquait le 12 août 2017 Guo Jong, du ministère de l'Environnement. En mars, la France ne pourra plus exporter vers la Chine ses 500 000 tonnes de déchets de papiers et cartons. Même punition pour ses 170 000 tonnes de déchets plastiques. Quel sera l'impact en France ? Dans un premier temps, la proportion des déchets incinérés va augmenter. Ensuite la filière recyclage devrait être boostée par cette décision chinoise. C'est du moins l'hypothèse optimiste. L'hypothèse pessimiste, elle, est que la poubelle du monde se déplace dans le sud-est asiatique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne