La mafia de la tomate

FRANCEINFO

9 milliards d'euros, 5 millions de tonnes de tomates : chaque année la transformation du fruit rouge en concentré représente un marché très juteux, sur lequel la Chine est devenue leader.

Les tomates d'industrie, utilisées pour les pizzas ou le Ketchup par exemple, ont plus de chances de provenir de Chine que d'Italie. On en consomme 5 kg par an et par personne dans le monde. Ce commerce représente presque 9 milliards d'euros. Dans son livre "L'Empire de l'or rouge, enquête sur la tomate d'industrie", le journaliste Jean-Baptiste Mallet décrit un "cycle de production mafieux".

Mainmise de la mafia

C'est en Italie, à la fin du XIXe siècle, que le système prend racine. La culture et la transformation de la tomate s'intensifient et la mafia ne tarde pas à s'intéresser à ce business. Cent ans plus tard, des industriels italiens établissent un pacte avec des officiels chinois pour installer des usines en Chine. Des femmes, des prisonniers et même des enfants se retrouvent à récolter le fruit rouge. Au point que l'Empire du Milieu devient le premier exportateur de concentré de tomates au monde. Tous les ans, le pays en transforme plus de 5 millions de tonnes.

Vous êtes à nouveau en ligne